Qu’est-ce qu’un stabilisateur ?

Il est assez difficile pour tout à chacun de poser un repère du doigt sans qu’il ne vacille légèrement. Que ce soit en montage vidéo, et en photographie, le problème reste le même surtout quand l’image nécessite une prise avec zoom optimal de l’appareil. De ce fait, le cliché en ressort flou, ce qui n’est pas du tout agréable. C’est là qu’il est essentiel d’utiliser un stabilisateur vidéo pour sa caméra, j’ai découvert ces appareils en me baladant sur internet et je voulais partager avec vous mes trouvailles !

 Présentation d’un stabilisateur vidéo

Il faut savoir que la stabilisation d’images est un procédé de prise de vue et de concrétisation de film permettant d’empêcher la déformation des rendus qui est occasionnée par les micros vibrations du cadreur. Ce procédé est actuellement propagé à la photographie où il équilibre les mouvements de celui qui l’utilise. L’utilité étant garantie par un stabilisateur caméra et vidéo qui donne la possibilité d’effectuer des films et de prendre des images même avec un sujet qui est en mouvement. Le stabilisateur est un mécanisme qui est généralement additionné à l’objectif d’un appareil photo ou d’une caméra. Conformément, au cas, il est commun que certains concepteurs l’incorporent immédiatement dans le boîtier. Ce stabilisateur est disponible dans différents gabarits assimilables avec les caméras. Il est constitué d’une poignée donnant un meilleur apprentissage utilisateur avec le dispositif pendant des multiples prises. Il faut aussi dire qu’il est très pratique de par son poids et sa densité. Le stabilisateur vidéo et caméra est utile quand le travail est réalisé à main levée ou quand la lumière est compliquée. Le déclic peut s’effectuer à des vitesses d’obstructions quand les conditions de luminosité sont parfaites ou au loin à l’aide d’un trépied. Le dispositif n’exigeant pas de stabilisation dans ce cas précis, le mieux serait de la désactiver.

 L’efficacité du stabilisateur dans un dispositif

Il est à noter qu’à faible distance, la vacillation de la main du photographe a la possibilité de concevoir un flou, ce qui donne un mauvais résultat sur les rendus. Pour empêcher cela, il est important de calculer la vitesse d’obstruction qui permet d’éviter ce flou. Cette vitesse utilisée doit être plus rapide et égale afin que les prises de vue soient impeccables. Sinon, il est aussi possible de se munir d’un stabilisateur vidéo et caméra. Grâce à lui, on gagnera entre 1 et 4 marches sur la vitesse d’obstruction idéale. Effectivement, il a pour objectif de gagner en luminosité, réduire la vitesse d’obstruction, opérer sur les trajectoires angulaires, capturer les mouvements latéraux qui sont loin, et diminuer en masse le nombre de vues nébuleuses. Néanmoins, il est important de spécifier que le stabilisateur camera et vidéo n’a des effets que sur des figurines immobiles. Effectivement, les dispositifs insérant ce système marchent en poses longues qui leur donnent la possibilité d’agir à bon escient sur les flous de bouger. Cela n’est pas le cas quand le sujet est en mouvement lors de la prise de vue. Le moyen est donc d’avoir un œil sur le temps de pose opté par le dispositif pour empêcher un flou de mouvement du modèle.

La GoPro avec et sans stabilisation :

A lire aussi : 5 problèmes d’une consoles PS3

Publié dans Geek