Petite historique des arbalètes

En généralité, l’arbalète est une arme inspirée de l’arc. Etant une révolution de celui-ci, elle dispose d’un système à une détente. Cette arme sert à lancer une flèche à une puissance hors norme. Désormais, on se passerait des efforts physiques du tireur car la puissance de la corde est assurée par un mécanisme de haute tension. Elle a déjà été utilisée depuis l’Antiquité. On a pu constater son existence dans quelques pays avancés de cette ère. Elle apparait pour la première fois  en Asie : au Moyen orient en Chine entre le Vème  siècle avant Jésus Christ et l’année -221 avant notre époque, durant la Période des Royaumes des combattants.

L’arbalète à l’état primitif

Au début du Moyen Age, on utilisait l’arbalète pour aller chasser. Elle n’était pas encore utilisée par quiconque pour aller en guerre. C’est quelque temps après que certains empires l’ont exploitée durant les batailles. Pour des chevaliers qui ne l’utilisent pas, ils ont jugé cette arme de déloyale. Contrairement à ceux qui s’en servent, ils n’ont même pas besoin de se rapprocher de ses ennemis pour pouvoir les abattre. Pourtant, pendant cette période, lorsqu’on parle de bataille, il fallait se battre comme un homme. Cela implique que l’utilisation d’une arbalète n’était pas encore appréciée. Tout compte fait, quiconque se servant de cette arme, même s’il est débutant peut abattre un soldat ou un chevalier né et formé pour faire la guerre.

Les premières évolutions de l’arbalète

Le développement de l’arbalète a été vu pour la première fois en Europe dans la Grèce antique au cours du Ve siècle av. J.-C. Ce n’est autre que la gastrophète modifiée.  Puis, l’expansion de l’arme fut remarquée en Europe. D’abord à Rome, pendant  l’Antiquité Romaine, il y eut eu la manu-baliste, ou baliste à main, qui est une arbalète à torsion ; un modèle qui aurait subsisté jusqu’au Xème siècle. Cette arbalète est caractérisée par ses deux ressorts de crins ou de tendons de chaque côté de l’arme. Puis une forme moderne est apparue au milieu du Xème siècle qui est favorisé pour la chasse que pour les guerres par les Mamelouks. Ce type d’arme est après utilisé par diverses ethnies, comme les Fangs et Mpongwe de la région de la rivière Ogooué jusqu’au Sud Est de l’Afrique

L’arbalète moderne

La grande évolution de l’arbalète est aperçue depuis le début de XIVème siècle. La progression de la sidérurgie est une des facteurs qui a permis cette mutation. L’arbalète devient moins efficace car l’armure devient de plus en plus solide. Alors on a modifié les composants de l’arbalète. On a aussi ajouté un nouveau mécanisme plus complexe et plus couteux. Ainsi, pour tendre l’arbalète, une sorte de cric ou de treuil appelé « moufle » a été mis en place. De fil en aiguille, après plusieurs modifications, les italiens ont sorti leur modèle d’arbalète avec un trait qui atteindre jusqu’à 350 km/h. Depuis l’arrivée des armes à feu, l’arbalète est employée juste pour la chasse par sa gâchette silencieuse.

A lire aussi : Qu’est-ce qu’un stabilisateur ?

Publié dans Geek